Blog Médecines douces alternatives

Vers 3.2a
Vous êtes ici : Accueil Bien-être > Blog Médecines douces alternatives > Bien Dormir
 
Bien Dormir 25/10/2017

Vous en avez marre de vous retourner dans votre lit et de passer des heures à essayer de trouver le sommeil ? Ou vous êtes constamment fatigués alors que vous pensez dormir suffisamment ?


Le sommeil est un processus parfois étrange qui a besoin de réunir un grand nombre de conditions pour être idéal. Voici 9 conseils pour vous aider à retrouver un sommeil sain et réparateur.


1) Prenez les bonnes habitudes avant d'aller dormir


Trouver le sommeil, c'est un long processus qui commence déjà plusieurs heures avant d'aller se coucher !

Evitez par exemple de faire du sport en soirée ou de regarder des écrans moins d'une heure avant d'aller dormir : ces deux activités ont tendance à réveiller notre organisme. Dans votre assiette, évitez au maximum les dîners gras, lourds et épicés. Ceux-ci demandent plus d'efforts pour la digestion, ce qui maintiendra votre corps éveillé. Quant aux boissons, évitez le café après 16h, mais aussi le thé et le Coca. L'alcool est lui aussi un ennemi du sommeil : bien qu'il donne l'impression de le favoriser, il rend le sommeil plutôt instable.


2) Allez dormir dès que votre corps vous le demande


Si vous êtes fatigués mais que vous repoussez le moment d'aller dormir, vous pourriez vous retrouver encore éveillés au milieu de la nuit ! Le sommeil fonctionne en effet en cycles : si vous n'allez pas dormir au moment où votre corps vous le demande, vous devrez attendre le cycle suivant pour retrouver des signes du sommeil.


3) Respectez des horaires réguliers


Nous sommes tous dotés d'une horloge interne qui dicte les périodes d'éveil et celles de sommeil. Or, celle-ci fonctionne mieux lorsque l'on respecte des rythmes de sommeil réguliers. Si vous prenez l'habitude d'aller vous coucher et de vous lever à des heures régulières, votre corps s'y habituera et vous ne souffrirez plus d'insomnie. Ce conseil peut paraitre contraire au point précédent mais, comme votre corps s'habituera à votre rythme de sommeil, vous finirez vite par être fatigués à l'heure d'aller dormir ! De plus, bien que ça soit souvent difficile, notez qu'il est préférable de respecter les mêmes horaires du lundi au dimanche. Cela évitera à votre horloge de se dérégler dès que vient le week-end, et de devoir péniblement retrouver son rythme en début de semaine.


4) Si vous voulez faire une sieste, limitez sa durée


Contrairement à ce que l'on croit parfois, les siestes n'empêchent pas de dormir la nuit... sauf si elles durent longtemps ! Chaque personne a son propre besoin en sommeil, et celui-ci s'étend sur toute la journée. Si vous faites une sieste, la durée de votre sieste devra donc être soustraite à la durée de votre nuit. Ainsi, il est vivement déconseillé de faire des siestes de plusieurs heures, car celles-ci vous empêcheront sûrement de dormir la nuit. On affirme d'ailleurs que, pour être optimale, une sieste ne doit pas durer plus d'une vingtaine de minutes. Ce court laps de temps est suffisant pour vous offrir un beau regain d'énergie, alors qu'une sieste plus longue nous fait généralement tomber dans un sommeil plus profond et rend le réveil plus difficile. Enfin, notez qu'il est préférable de faire la sieste en début d'après-midi. Si vous la faites trop tard, vous risquerez de devoir retarder votre heure de coucher, et donc de dérégler votre horloge interne.


5) Apprenez à votre cerveau que la chambre, c'est pour dormir


On a parfois l'habitude de faire de nombreuses choses dans notre lit : lire, regarder une série, passer du temps à rien faire,... C'est vrai que c'est un endroit confortable, mais ça risque de poser problème à votre cerveau. En effet, si vous n'utilisez votre lit que pour dormir, votre corps saura automatiquement qu'il est l'heure de dormir dès que vous vous y coucherez. Au contraire, s'il est habitué à y faire un tas d'autres choses, ce déclic n'arrivera pas et vous endormir sera d'autant plus difficile. C'est aussi vrai pendant la nuit : si vous ne trouvez pas le sommeil, évitez de rester allongés dans votre lit pendant plusieurs heures. Au lieu de cela, levez-vous et allez vous asseoir dans une autre pièce, en faisant bien attention à rester dans une lumière tamisée pour ne pas éveiller davantage votre cerveau. Au bout d'une vingtaine de minutes, vous devriez sentir le sommeil arriver, et vous pourrez alors retourner dans votre lit.


6) Dormez dans le noir et le silence


L'obscurité a automatiquement un effet endormant car elle provoque la production de la mélatonine, qui n'est autre que l'hormone du sommeil. C'est la raison pour laquelle il est préférable de rester dans la pénombre lorsque vous voulez vous endormir. Aussi, pour éviter toute distraction, mettez un point d'honneur à avoir une chambre silencieuse. Les bruits autour de vous, aussi petits que le tic-tac d'une horloge, pourront perturber votre sommeil sans même que vous vous en aperceviez.


7) Faites attention à la température de votre chambre


Il est préférable de maintenir une température aux alentours des 18° dans votre chambre. Cela peut paraitre peu, mais une température trop élevée vous empêchera de dormir. Une fois sous la couette, vous n'aurez pas froid et vous pourrez profiter d'un sommeil sain et réparateur. Veillez aussi à bien aérer votre chambre au moins une fois par jour. Bien qu'on ne s'en rende pas souvent compte, l'air de notre chambre a un effet indéniable sur notre sommeil.


8) Trouvez le bon matelas et chouchoutez-le


Le matelas a une importance primordiale. Tout d'abord, il est important de bien le choisir pour qu'il soit adapté à votre corps. Il est par exemple important de ne pas avoir un matelas trop mou, car notre colonne vertébrale doit rester bien alignée pendant toute la durée de la nuit. Une fois choisi, il vous faudra prendre soin de lui. Veillez à l'aspirez et le nettoyer régulièrement pour enlever les acariens et les saletés invisibles. Même si vous ne les voyez pas, ceux-ci affectent votre sommeil !


9) Choisissez le bon oreiller


Outre le matelas, l'oreiller est aussi très important pour vous permettre de bien dormir. Ce choix est très personnel, et dépend notamment de votre morphologie et de la position dans laquelle vous avez l'habitude de dormir. Par exemple, si vous dormez sur le dos, il est préférable de choisir un oreiller assez ferme, sans pour autant en choisir un trop ferme qui finira par vous donner mal à la tête ! Si vous dormez sur le côté, vous devriez opter pour un oreiller plus souple, qui pourra englober votre nuque. Enfin, si vous dormez sur le ventre, on conseille de choisir un oreiller plat et moelleux, ou pas d'oreiller du tout ! N'hésitez pas à demander conseil au vendeur et, si nécessaire, à en tester plusieurs jusqu'à trouver le bon. Faites-vous déjà tout cela ? Avez-vous d'autres conseils pour bien dormir ?


Auteur Guillaume Besson

créateur des sites justebien.fr et velo-d-appartement.fr




Guillaume  Besson
Commentaires : 0|
Le 24 Novembre 2017

<<Octobre 2017

DLMMJVS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
26
27
28
29
30
31
Commentaires :
18/10/17 par Ingrid
18/10/17 par Ingrid
18/10/17 par Ingrid
18/10/17 par Ingrid
18/10/17 par Ingrid
27/09/17 par Samuel
13/09/17 par Philippe
12/09/17 par Pauline
09/08/17 par Samuel
Non inscrit ?
Commentez sur le Blog

Un sujet ?
Devenez co-auteur du Blog
Catégorie :